Merci Madame Gailhoustet

« Merci Renée », c’est l’inscription qui a été apposée sur une banderole confectionnée par les habitant.e.s de la cité du Liégat pour rendre hommage à l’architecte Renée Gailhoustet décédée à Ivry à l’âge de 93 ans, le 4 janvier 2022.

Un rassemblement  s’est organisé le dimanche 8 janvier. « C’est une page de notre organisme qui se tourne » confie Gérarld Goarnisson, ancien responsable de l’atelier  de la Coop’ qui avait un lien particulier avec l’architecte puisque c’est elle qui lui offert sa première opportunité de travail en tant qu’électricien pour la cité Spinoza livrée en 1970.

Le rassemblement de ce dimanche est à l’image de cette grande dame,  nouveaux et anciens  locataires gardent en mémoire son œuvre qui respire le vivre-ensemble.

Avec la Tour Raspail construite en 1968, madame Gailhoustet alors nommée architecte en chef pour la ville d’Ivry, lança une grande réhabilitation du centre ville. Les autres tours, Tour Lénine (1970),  Tour Danielle Casanova (1972), Tour Jeanne Hachette (1976), ont suivi ainsi que d’autres rénovations.

L’ancienne militante aux Jeunesses communistes est actrice et partie prenante de ces cités emblématiques du centre ville d’Ivry et du patrimoine de l’OPH devenu Coop’Ivry Habitat le 1er octobre 2021.

Fan de Le Corbusier, cette femme architecte a su se frayer un chemin dans ce milieu très masculin. Elle aimait le béton brut et pensait à la valeur d’usage de ses constructions. Le bon vivre était son mot d’ordre. C’est ainsi qu’on retrouve des duplex originaux, des ateliers d’artistes ou encore des terrasses verdoyantes dans toute son œuvre. « Son expertise et sa profession, elle les mettait au service du logement social. Elle le concevait comme un espace d’échanges, de rencontres et de bien-être, plaçant l’humain au centre de ses réalisations » a exprimé Philippe Bouyssou, président de Coop’Ivry Habitat et maire d’Ivry.

Ses distinctions révèlent une qualité de travail certaine. La Tour Raspail a été labellisée « patrimoine du XXe siècle » et classé monument historique depuis deux ans. La cité du Liégat, quant à elle, a été classée Architecture contemporaine remarquable. En octobre 2022, c’est le Grand prix d’honneur qu’elle reçoit pour l’ensemble de son œuvre dans le cadre du Grand prix national de l’architecture 2022. La ministre de la Culture Rima Abdul Malak  salue dans un communiqué «  l’une des premières femmes à exercer le métier d’architecte en son nom propre, en concevant et en construisant d’ambitieux projets dans la périphérie de Paris […] Elle a mené une réflexion exigeante et prolifique sur l’individualisation de l’habitat social, en refusant la construction standardisée de cette époque ».

Une grande dame nous a quitté, son souvenir restera intact dans le cœur des locataires de Coop’Ivry Habitat qui vivent dans ses constructions.